Version classiqueVersion mobile

La construction nationale syrienne

 | 
Stéphane Valter

Troisième partie. La gestion ambiguë des symboles historiques et patrimoniaux

Chapitre III. Pratiques de l’espace et ambivalence politico-symbolique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dépassant la problématique des constructions intellectuelles liées à l’appréhension de la mémoire historique et de l’écriture du passé, la réflexion suivante devra permettre de voir de quelle manière les aspects liés à la préservation et à la restauration du patrimoine (archéologique), ou au contraire à l’aménagement de l’espace urbain (qui entraînent souvent des destructions), entrent dans les mêmes stratégies de manipulation des identités encouragées par le pouvoir. L’étude de quelques cas significatifs montrera en ce sens que la manière avec laquelle le régime gère l’ensemble des références identitaires auxquelles renvoie l’espace urbain (essentiellement la capitale), en concentrant ses efforts sur la préservation de quelques édifices archéologiques symboliques de même que sur la mise en valeur de nouveaux lieux d’urbanité, paraît dans son ensemble cohérente avec le discours historique et l’utilisation de la trace archéologique comme preuve de ce dernier. En ce qui concerne la ci...

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search