Version classiqueVersion mobile

La construction nationale syrienne

 | 
Stéphane Valter

Troisième partie. La gestion ambiguë des symboles historiques et patrimoniaux

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La dernière partie de cette réflexion élargit la problématique liée au discours historique afin de traiter d’aspects connexes. Après avoir explicité les rapports existant entre les contraintes de la pratique du pouvoir et la mise en avant sélective de références identitaires (première partie), et après avoir réfléchi au degré d’adéquation entre une telle construction idéale de la communauté politique et le discours historique sur le passé national, qui se caractérise par une emphase particulière sur l’histoire ancienne et la recherche archéologique (deuxième partie), cette dernière partie voudrait formuler la problématique de manière synthétique avant d’ouvrir la réflexion sur certains modes d’affirmation identitaire, différents dans leur forme mais analogues dans leur principe. Toute promotion de références identitaires visant à mettre en valeur les éléments symboliques qui suggèrent une construction nationale dans laquelle le pouvoir verrait sa légitimité renforcée, cette réflexio...

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search