Version classiqueVersion mobile

La construction nationale syrienne

 | 
Stéphane Valter

Deuxième partie. Le discours historique et la preuve archéologique

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La deuxième partie de cette recherche se veut une réflexion sur l’utilisation symbolique que fait de l’archéologie et de l’histoire (essentiellement anciennes) le discours historique syrien (relevant de la mouvance officielle, ou du moins autorisée). L’originalité de la démarche analytique tient en ce sens, outre à la nature même du corpus (nombreux documents en langue arabe), au fait que ce discours sera confronté aux constructions théoriques relatives à l’imagination d’un modèle idéal de la nation, les conclusions antérieures étant corroborées par le fait que le discours historique tend nettement vers une territorialisation identitaire. Il faut par ailleurs garder en mémoire le fait que le régime syrien actuel, souffrant d’un déficit de légitimité surtout au niveau religieux, est amené à proposer des représentations de l’histoire s’enracinant dans un passé très lointain, ce qui lui permet d’atténuer des références islamiques encombrantes et de donner de la profondeur à une constru...

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search