Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La construction nationale syrienne

 | 
Stéphane Valter

Première partie. La construction d'un modèle identitaire idéal

Chapitre III. L’hésitante élaboration d’un modèle territorial

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La relation existant entre la nature essentiellement communautaire du pouvoir syrien et les fonctions symboliques des modes d’identification au territoire national doit être analysée, car c’est à travers une pluralité de références qu’il est possible de déterminer l’identité de la communauté politique imaginée et l’avancement de la construction étatique. Ces références peuvent se réduire à un cadre théorique composé de quatre éléments essentiels, qui sont « l’espace islamique, la patrie arabe, la grande Syrie “naturelle” et le territoire de la République arabe syrienne1 ». Ces notions symbolico-spatiales ont évolué pour se retrouver, selon diverses combinaisons, dans le discours historique du régime issu du Mouvement rectificatif. La référence au strict territoire de la République arabe syrienne, en tant qu’espace unificateur, semble toujours connaître des difficultés à s’imposer comme la référence prédominante de la culture politique nationale, face à des concepts plus anciens comm...

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540