Version classiqueVersion mobile

La construction nationale syrienne

 | 
Stéphane Valter

Première partie. La construction d'un modèle identitaire idéal

Chapitre premier. Discours historique et identités contradictoires : arabité et islam

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les deux éléments fondamentaux de définition identitaire autour desquels s’articulent le discours historique et, plus généralement, la démarche symbolique liée à la construction nationale syrienne sont l’arabité et l’islam. Si ces deux éléments se rejoignent souvent (selon des dosages variables) afin d’imaginer une identité nationale syrienne à base territoriale, il est clair que, pour le régime actuel, c’est l’arabité qui reste l’élément essentiel en termes de légitimation. La présente réflexion cherchera à comprendre les raisons de l’orientation très fortement arabiste du discours historique de même que la présence de la tendance contradictoire consistant, pour le régime, à encourager des représentations historiques de nature islamique (quoique désacralisée). Ces deux conceptions théoriquement antagonistes de l’identité nationale et du territoire, qui reconstruisent le passé pour mieux imaginer le présent, ne se comprennent qu’à travers les enjeux de la manipulation historico-symb...

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search