Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

L’école d’apprentissage Renault

1919-1989

CNRS Histoire

Éditeur : CNRS Éditions

Lieu d’édition : Paris

Publication sur OpenEdition Books : 16 octobre 2020

Collection : CNRS Histoire

Année d’édition : 2001

Nombre de pages : 392


Présentation

La participation du patronat à la formation professionnelle a longtemps été occultée en France - l’État étant considéré comme l’acteur central de ce domaine d’activité. Pourtant, l’implication des industriels en la matière ne saurait être sous-estimée. Dès les années 1920, Renault choisit par exemple de se doter de sa propre école. L’enseignement qu’elle y délivre relève alors d’une double politique menée sur le front économique mais aussi social. En privilégiant l’analyse de cette entreprise, Emmanuel Quenson fait ici le pari d’éclairer les objectifs, les préoccupations et les stratégies de ses dirigeants pouf mieux souligner leur engagement à l’égard de la formation.

Or dans quel contexte le concept d’école d’apprentissage a-t-il pris forme et s’est-il imposé chez Renault ? À quels impératifs une telle politique se devait-elle de répondre ? Quels hommes en ont été les instigateurs ? Quels facteurs ont joué dans l’organisation, le fonctionnement et l’évolution de ce type d’institution ?

L’étude d’archives combinée à des témoignages atteste que cette école a connu plusieurs étapes. Son histoire fut celle de compromis successifs, dictés par les débats d’idées comme par les opportunités du moment : les cours dispensés au fil du temps portent la marque d’intentions, d’initiatives et de négociations entre diverses catégories de personnels soucieuses de faire de la formation un enjeu du développement des hommes et des entreprises au xxe siècle.

Au-delà de l’analyse, l’ouvrage appelle aussi à la réflexion sur l’actuelle coopération école-entreprise et la décentralisation de la formation professionnelle en France.


Sommaire

Première partie. Industrialisation et mise en école de l’apprentissage (1890-1920)

Deuxième partie. Une formation professionnelle inspirée par le pragmatisme industriel (1920-1940)

Troisième partie. Former pour adapter les hommes aux évolutions et transformer les relations sociales (1950-1980)

Quatrième partie. Origines sociales et carrières des anciens apprentis et élèves de l’école d’apprentissage. La constitution de l’encadrement intermédiaire de Renault

Annexes


Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.