Version classiqueVersion mobile

Lire, copier, écrire

Les bibliothèques manuscrites et leurs usages au XVIIIe siècle

L’histoire de la lecture fait désormais partie des domaines privilégiés de la recherche en sciences humaines. Or un aspect majeur de cette histoire est resté jusqu’ à ce jour peu exploré : la tradition des cahiers « d’extraits » - autrement dit l’art de constituer une bibliothèque choisie à partir de notes de lecture recopiées. Depuis la Renaissance, ces recueils d’extraits font office d’anthologies personnelles dans lesquelles le lecteur stocke, selon des règles plus ou moins précises, le...


Lire la suite
  • Éditeur : CNRS Éditions
  • Collection : Histoire
  • Lieu d’édition : Paris
  • Année d’édition : 2003
  • Publication sur OpenEdition Books : 16 octobre 2020
  • EAN (Édition imprimée) : 9782271061485
  • EAN électronique : 9782271128379
  • DOI : 10.4000/books.editionscnrs.34883
  • Nombre de pages : 248 p.
Élisabeth Décultot
Introduction

L’art de l’extrait : définition, évolution, enjeux

Première partie. L’art de l’extrait et ses fondements culturels

Deuxième partie. De la compilation savante à l’écriture personnelle

Élisabeth Décultot
L’art winckelmannien de la lecture

Reprise et subversion d’une pratique érudite

Hans Georg Von Arburg
« Un homme obligé de commencer par se plonger dans ses extraits ou dans sa bibliothèque est à coup sûr un artefact »

Lichtenberg, les cahiers d’extraits et le problème de l’originalité

Hans Dietrich Irmscher
Les notes de lecture de Herder
Sven Aage Jørgensen
Notes de lecture et collage

Fonctions de la citation érudite chez Hamann

© CNRS Éditions, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search