Version classiqueVersion mobile

Histoire économique du cinéma français

 | 
Laurent Creton

Synthèse méthodologique. Toponymie et atypie d’un fonds d’archives : le Crédit National à la BiFi

Frédérique Berthet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« En histoire, tout commence avec le geste de mettre à part, de rassembler, de muer ainsi en “documents” certains objets enlevés à l’usage ordinaire et logés en des lieux propres. »
Michel de Certeau, « L’Espace de l’archive ou la perversion du temps », Traverses

À l’automne 1993, lorsque la BiFi acquiert les archives « cinéma » du Crédit National par l’intermédiaire du département de l’administration générale de l’institution financière, sa connaissance de la matière versée se résume à un bref bon de livraison et à une liste de titres de films. Le bon mentionne le nombre des conteneurs cédés (127), la nature des documents (« dossiers de prêts à l’industrie cinématographique ») et leur répartition entre « dossiers de financement » (870) et « scripts » (720). La liste – établie par la société Locarchives, gestionnaire des archives que le Crédit National ne pouvait plus stocker rue Saint-Dominique – répertorie alphabétiquement le titre des films de chaque dossier ; aucun renseignement n...

© CNRS Éditions, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search