Version classiqueVersion mobile

Histoire économique du cinéma français

 | 
Laurent Creton

Chapitre IV. Les films français sous l’Occupation : production et financement

Laurent Creton

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image img01.jpg

Affiche du film Les Visiteurs du soir. BiFi A010/46

Plutôt que d’en rester aux aspects institutionnels, il semble pertinent d’examiner les films produits sous l’Occupation pour tenter de saisir les logiques du système qui se met en place. On aimerait pouvoir appréhender l’état du cinéma français par l’étude de ses films : ils constituent en effet les traces les plus exposées, et tout un courant de travaux propose une telle approche. Il faut toutefois rappeler à la prudence vis-à-vis d’une « théorie du reflet » qui postule que les films de cinéma pourraient rendre compte d’une réalité sociale. À l’idée sommaire de reproduction, il peut être utile de substituer des analyses sur la retraduction avec ses effets de prisme et de diffraction. Quant aux déterminants socio-économiques qui participent du processus complexe par lequel le film est réalisé, il ne suffit pas de scruter l’écran pour parvenir à les appréhender. Les archives « non film » permettent d’accéder à une meilleure compréhen...

© CNRS Éditions, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search