Version classiqueVersion mobile

Le cinéma à l’épreuve du système télévisuel

 | 
Laurent Creton

Deuxième partie. Cinéma et télévision : étranges rencontres

Chapitre 8. Le film de cinéma à la télévision : la question des formats

Déformations, hiatus, béances et sutures

Luc Moullet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

CADENCE

Alors que j’étais secrétaire de la Société des réalisateurs de film, – une sorte de syndicat des réalisateurs –, j’ai reçu un jour une lettre véhémente d’un metteur en scène : « J’ai vu dans Télérama, dans la fiche technique de Hiroshima mon amour, publiée à la veille de sa diffusion, les informations suivantes : “Durée originale : 95 minutes. Durée TV : 91 minutes.” ! Il faut que la SRP proteste avec la plus extrême vigueur contre ces coupures. »

Il me fut facile de lui répondre que cette compression, ignorée de beaucoup, était pratiquée depuis la création de la Télévision française sur tous les films, qu’elle est inévitable et presque invisible, sauf pour le portefeuille des auteurs (leurs droits sont calculés sur la durée du film et diminuent donc d’un vingt-quatrième, soit plus de 4 %). Les cinémas projettent en effet les films à la vitesse de 24 images par seconde. C’est un chiffre rond pour les Américains, car 24 images par seconde, cela fait très exactement, en 35 mm, 4...

Auteur

Luc Moullet est cinéaste. Il est également chargé de cours à l’université de Paris III Sorbonne Nouvelle. Il porte un intérêt tout particulier aux relations entre l’auteur, l’économie et les institutions.

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search