Le cinéma à l’épreuve du système télévisuel

 | 
Laurent Creton

Première partie. Cinéma et télévision concurrence, coopération et convergence

Chapitre 3. Canal + et le cinéma français1

Frédéric Sojcher

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Nous avons à la fois la chance et la malchance de représenter une industrie qui, par sa nature, attire l’attention des professionnels érudits – académiciens, politiciens, écrivains, journalistes – dont un grand nombre sont également les concurrents et les critiques de notre entreprise. Il n’est pas toujours facile d’arriver à se faire entendre dans le bruit des plaintes grinçantes alors que nos concurrents tentent de faire passer leurs appels à la protection et aux privilèges en les déguisant par un discours sur l’intérêt public. »
Rupert Murdoch, président de News Corporation
Actes de la Conférence européenne de l’audiovisuel de Birmingham,
avril 1998

Citer en exergue de ce chapitre Rupert Murdoch, chantre du libéralisme et de la dérégulation en matière audiovisuelle, relève pour le moins de la provocation, et, si nous reproduisons une partie de son credo, ce n’est certes pas pour souscrire à une telle vision, mais au contraire pour en dénoncer la dangerosité. Si l’on suit bien Ruper...

Auteur

Frédéric Sojcher est maître de conférences à l’Université de Paris I Panthéon Sorbonne. Il est également cinéaste et ses travaux de recherche portent notamment sur le cinéma européen.

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540