Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Cinémathèque française

 | 
Patrick Olmeta

Table des matières

Première partie. La naissance de l'idée de cinémathèque 1898-1940

Chapitre premier. Le concept de conservation des films 1898-1930

LE PRINCIPE DE CONSERVATION
Un précurseur, Boleslas Matuszewski
La bibliothèque idéale de Léon Moussinac
LES TENTATIVES AVORTÉES
Les volontés institutionnelles
Les pionniers
Le dépôt légal
LA POLITIQUE DE CONSERVATION DES SOCIÉTÉS DE PRODUCTION
Une coupable attitude
État des pertes

Chapitre II. La création et les débuts de la Cinémathèque française 1930-1940

UNE LONGUE MATURATION
Le mouvement des ciné-clubs
La sensibilisation de l’opinion publique
L’échec des pouvoirs publics
LA NAISSANCE DE LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE
Une controverse
De vraies personnalités
LA CINÉMATHÈQUE DES PREMIERS TEMPS
À la recherche de nouvelles aides
Les travaux de Jean Mitry
La place de la Cinémathèque française au sein du monde cinématographique
UN MOUVEMENT INTERNATIONAL
Les exemples étrangers
La Fédération internationale des archives du film

Deuxième partie. De l'Occupation à Mai 1968

Chapitre premier. Une période troublée 1940-1944

LA DRÔLE DE GUERRE
L’OCCUPATION
Une volonté inébranlable
La politique des forces d’Occupation
Le sauvetage des films
La politique de Vichy (1943-1944)
LA LIBÉRATION

Chapitre II. La Cinémathèque française 1945-1968

LA VIE QUOTIDIENNE À LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE (1945-1963)
De nouveaux collaborateurs
Une triple fonction : exposer, diffuser, conserver
Une école de cinéma
UNE INSTITUTION CRITIQUÉE
Le conflit avec les ciné-clubs
De multiples critiques
Les relations avec la FIAF
LE RÔLE DE L’ÉTAT
Une aide non négligeable
Une politique de sécurité
Pour un droit de regard
VERS LA CRISE (1963-1968)
De nouvelles subventions
Un discours définitif
La rupture

Chapitre III. L’affaire de la Cinémathèque

LES FAITS
Préambule : L’élection du 9 février 1968
Acte 1 : Un vrai conflit
Acte 2 : La recherche d’une solution
DE QUELQUES CONTROVERSES
Le retrait de Langlois
Une volonté de manipulation ?
LA DIMENSION POLITIQUE
Un pouvoir autoritaire

Troisième partie. La Cinémathèque et les autres organismes de conservation de films en France depuis 1968

Chapitre premier. La Cinémathèque française 1968-1998

LES ANNÉES 1968-1977
État des lieux
Une certaine réalité
L’appel de mars-avril 1975
UN DIFFICILE HÉRITAGE. 1977-1981
La Cinémathèque française en péril
De nouvelles inaugurations
De nouveaux avatars
À L’AUBE D’UNE NOUVELLE ÈRE. 1981-1998
Une nouvelle orientation (1981-1985)
Une ultime résistance (1985-1988)
Une nouvelle philosophie (1989-1998)

Chapitre II. Les autres organismes de conservation de films en France

LE SERVICE DES ARCHIVES DU FILM DE BOIS D’ARCY
Les débuts
Un certain décret d’application
Un plan de sauvegarde
LA CINÉMATHÈQUE DE TOULOUSE
Un organisme provincial
Une renommée internationale
L’Institut Jean Vigo, annexe de la Cinémathèque de Toulouse ?
LES AUTRES ORGANISMES DE CONSERVATION
La Cinémathèque universitaire
L’Institut Louis Lumière
Les cinémathèques régionales

Annexe I. Le film : support et émulsion

Structure du film cinématographique
Support
Émulsion
Substrat adhésif
Vernis
Support de nitrate

Annexe II. Bibliographie de Jean Mitry

Filmographie universelle
Bibliographie internationale du cinéma et de la télévision (en collaboration avec Akakia Viala) :
Histoire du cinéma
Esthétisme et psychologie du cinéma

Annexe III. Filmographie de Georges Franju

Courts métrages :
Longs métrages :

Bibliographie

Sources
Ouvrages d’histoire
Ouvrages d’histoire du cinéma
Ouvrages sur l’histoire des cinémathèques
Ouvrages sur la conservation des films
Souvenirs, mémoires
Théories du cinéma
Divers
Entretiens avec l’auteur
Revues de cinéma
Numéros spéciaux de revues de cinéma consacrés aux cinémathèques
Sur l’« affaire Langlois »
Numéros spéciaux de revues non spécialisées dans le cinéma
Entretiens
Les cinémathèques étrangères
Catalogues
Émissions radiophoniques
Émissions télévisées
Problème de méthodologie
Divers
Bulletin d’information du CNC.
Journal officiel.