Version classiqueVersion mobile

Économies contemporaines du cinéma en Europe

 | 
Claude Forest

Deuxième partie. Les industries cinématographiques européennes

La Suisse

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Tableau LII – Suisse
Principaux indicateurs cinématographiques

Image img01.jpg

L’industrie cinématographique contemporaine

Divisée en vingt-six cantons à diverses dominances linguistiques (alémanique, italienne, romande), bien que non encore adhérente à l’UE, la Suisse se situe dans l’exacte moyenne européenne concernant sa situation cinématographique. La fréquentation s’est stabilisée autour de 15 millions d’entrées annuelles depuis une douzaine d’années, avec un minimum de 14 millions en 1992, contre un maximum de 44 millions en 1956. Au contraire de la quasi-totalité des autres pays de l’Ouest, il ne s’est cependant pas observé de nette reprise au cours de la dernière décennie, et ce malgré une modernisation et un accroissement significatifs du parc de salles.

Ce dernier s’est stabilisé à la fin des années quatre-vingt après être passé de 650 à 400 écrans en trente ans, et les nouvelles constructions, qui touchent toutes les catégories d’établissements depuis 1993, l’ont fait remonter à plus de 500 ...

© CNRS Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search