Version classiqueVersion mobile

Économies contemporaines du cinéma en Europe

 | 
Claude Forest

Deuxième partie. Les industries cinématographiques européennes

Le Portugal

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Tableau XLVII – Portugal
Principaux indicateurs cinématographiques1

Image img01.jpg

Situation contemporaine

Pays de 92 000 kilomètres carrés, le Portugal a relativement mieux résisté à la baisse de fréquentation que les autres nations européennes, en passant de 25 millions d’entrées en 1962 à 15 millions en 1999 ; il possèdait plus de 440 salles à l’époque comme en 1999. Cependant, cette nation n’a jamais été très cinéphile, à peine 3 entrées annuelles par habitant il y a trente ans, 1,5 en 1999, ce qui la place au quinzième rang en Europe de l’Ouest et constitue une nette contre-performance de par la taille de son parc et de sa population (neuvième rang). Cette désaffection, comme pour la Grèce, relève de nombreux facteurs comme le climat, le retard dans le développement économique et la relative vétusté de ses équipements, en particulier cinématographiques.

Les anciennes colonies portugaises (Mozambique, Angola, Cap-Vert, etc.) n’ont jamais représenté plus de 5 % des recettes, et le Brésil, bien que ...

© CNRS Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search