Version classiqueVersion mobile

Économies contemporaines du cinéma en Europe

 | 
Claude Forest

Deuxième partie. Les industries cinématographiques européennes

La Norvège

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Tableau XLIII – Norvège
Principaux indicateurs cinématographiques

Image img01.jpg

Situation contemporaine

Vaste territoire (324 000 kilomètres carrés) très peu peuplé (4,4 millions d’habitants), la Norvège possède une structure unique en Europe pour l’exploitation des films en salles. Il n’y existe pas de véritable circuit, car elles appartiennent en majorité aux communes et accueillent 80 % de la fréquentation, les autres étant sous leur contrôle. Les cinémas sont obligés d’opérer sous licences locales renouvelables, et la loi de 1987 impose une autorisation municipale pour toute vente, location ou projection publique de cinéma et de vidéo. De ce fait, le parc est majoritairement composé de salles uniques, souvent vétustes ou peu attractives, et l’offre a diminué de moitié en trente ans (687 écrans en 1962, 398 en 1999). Il existe peu de grands établissements, trois abritent 8 écrans (1999) et un 14 écrans à Bergen ; ils appartiennent à quelques entreprises qui, avec seulement 15 % du parc, accaparen...

© CNRS Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search