Versione classicaVersione mobile

Économies contemporaines du cinéma en Europe

 | 
Claude Forest

Deuxième partie. Les industries cinématographiques européennes

La France

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Tableau XXXVI – France
Principaux indicateurs cinématographiques

Image img01.jpg

Sur le plan cinématographique, la France se distingue de l’ensemble des autres pays européens sous de nombreux aspects.

Elle demeure la seule nation au sein de laquelle l’État est intervenu systématiquement à tous les stades de la filière, la régulant depuis le début de la Seconde Guerre mondiale (lois de 1940 et 1941 sur le rôle de l’État, sur le contrôle des recettes, etc.), accentuant son rôle en 1946 (création du Centre national de la cinématographie) et 1967 (généralisation de la taxe spéciale additionnelle et du fonds de soutien de l’État à la cinématographie). L’économie mixte qui caractérise le cinéma en France tient à la fois à l’existence de cette taxe parafiscale prélevée par les salles sur chaque ticket vendu, qui est ensuite redistribuée à toute la filière par le CNC, et au rôle réglementaire, mais également de médiateur entre tous les professionnels, que joue cet établissement public autonome. Bien qu’évolua...

© CNRS Éditions, 2001

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Questa pubblicazione digitale è stata realizzata tramite il riconoscimento ottico dei caratteri automatico (OCR).
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search