Version classiqueVersion mobile

Économies contemporaines du cinéma en Europe

 | 
Claude Forest

Deuxième partie. Les industries cinématographiques européennes

L’Espagne

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Tableau XXXIII – Espagne
Principaux indicateurs cinématographiques

Image img01.jpg

Note **
Note **

Des spécificités nationales longtemps défavorables

La longue dictature franquiste (1939-1975) a gelé durablement un mode de vie, d’expression et de consommations culturelles, ce qui retardera d’autant la transformation de la société en général, et de l’industrie du cinéma en particulier. Ainsi, la chute de fréquentation démarre un peu plus tard que dans les autres nations européennes – au milieu des années soixante, à plus de 400 millions d’entrées –, et ce de manière importante et très régulière jusqu’au minimum historique de 1988 (69,6 millions). Le recul de la fréquentation cinématographique espagnole a obéi à diverses causes sociales, économiques et culturelles qui se surajoutent au contexte international (apparition d’autres supports, nouvelle conception du temps libre, etc.) qui a mis en quelques années l’Espagne au niveau de la moyenne communautaire. L’urbanisation de l’Espagne avait également été ...

© CNRS Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search