Version classiqueVersion mobile

Économies contemporaines du cinéma en Europe

 | 
Claude Forest

Deuxième partie. Les industries cinématographiques européennes

La Belgique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Tableau XXX – Belgique
Principaux indicateurs cinématographiques

Image img01.jpg

L’industrie cinématographique belge contemporaine

Petit pays de 31 000 kilomètres carrés pour 10 millions d’habitants, la Belgique est l’un des pays européens qui ont le plus souffert du désintérêt des spectateurs pour le cinéma. En accueillant plus de 116 millions au début des années cinquante, elle s’est stabilisée à moins de 20 millions d’entrées au cours des années quatre-vingt-dix. Après son minimum de 1988 (15,6 millions d’entrées annuelles, soit 1,6 entrée annuelle en moyenne par habitant), la fréquentation s’est significativement redressée depuis pour retrouver son niveau des années soixante-dix.

Le volume de la production belge n’a cessé de croître pour passer d’une poignée de films, il y a trois décennies, à une douzaine au cours des années quatre-vingt, et au double la décennie suivante. Ce redressement quantitatif a essentiellement été dû à la multiplication des coproductions, entre régions d’abord, puis avec l...

© CNRS Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search