Version classiqueVersion mobile

Économies contemporaines du cinéma en Europe

 | 
Claude Forest

Titre III. De la salle au spectateur

Chapitre 6. L’exploitation cinématographique en Europe

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Exploitation : nombre d’habitants par écran en 2000

Image 100000000000064400000552AC5A83AA.jpg

Passé une phase d’introduction et la création d’un nouveau marché (1895-1907), le spectacle cinématographique en salles a connu une croissance durant quarante ans, avant d’observer une phase de maturité de la Seconde Guerre mondiale à la fin des années cinquante, souvent évoquée comme « l’âge d’or » du cinéma. En une ou plusieurs périodes, dans tous les pays industrialisés un déclin rapide et important a été enregistré, même si telle ou telle particularité locale (réglementation, dynamisme des intervenants, etc.) a pu légèrement décaler dans le temps les dates de basculement ou l’amplitude de la baisse de fréquentation observée ; entre son apogée et le minimum des années quatre-vingt-dix, l’Europe de l’Ouest a perdu les quatre cinquièmes de ses spectateurs ; au cours de la dernière décennie du xxe siècle, l’Europe de l’Est en a perdu les neuf dixièmes.

Après avoir atteint un palier (1988-1993), la fréquentation a redémarré dans la pl...

© CNRS Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search