Version classiqueVersion mobile

Économies contemporaines du cinéma en Europe

 | 
Claude Forest

Titre I. Une filière sous dépendances

Chapitre premier. Cinéma européen et audiovisuel mondial

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Part de marché des films américains (moyenne 1990-2000)

Image 100000000000062A0000053031222541.jpg

En raison de leur rareté relative et de leur exposition en des lieux à forte valorisation symbolique, les films qui sont encore, pour le moment, impressionnés sur pellicule et support argentique, bénéficient d’une aura et d’un traitement singulier au sein de l’économie et des imaginaires des nations industrialisées. Cependant, d’une part la majeure partie des images animées n’est plus conçue pour être diffusée en salles de cinéma, et d’autre part les films sont financés et massivement vus ailleurs que dans la filière cinématographique. Celle-ci est devenue un élément constitutif d’un ensemble plus vaste qui la nourrit et qu’elle alimente en retour, l’audiovisuel. Géographiquement, une même relation d’interdépendance existe entre les deux pôles artistique et industriel situés de chaque côté de l’Atlantique, et en leur sein entre les acteurs juridiquement autonomes et ceux intégrés dans de puissants groupes industriels. Depuis lon...

© CNRS Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search