Version classiqueVersion mobile

Armement et ve République

 | 
Maurice Vaïsse

II. Les vecteurs

Missiles et lanceurs spatiaux : la France gaullienne relève un défi technologique et politique (1958-1964)

Olivier Huwart

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le lancement du premier satellite artificiel au monde, Spoutnik, par les Soviétiques, le 4 octobre 1957, stupéfia les pays occidentaux. Entrepris dans le plus grand secret sous la direction de l’équipe de Sergueï Pavlovitch Korolev, cet exploit technologique avait une double signification : les Soviétiques avaient gagné la première manche de la course à l’espace et Nikita Khrouchtchev, premier secrétaire du parti communiste d’Union soviétique, pouvait s’enorgueillir d’avoir infligé aux Américains, selon ses propres termes, un « Pearl Harbor technologique ». En outre, le succès du Spoutnik signifiait que le territoire national américain se trouvait désormais à portée de tir de missiles soviétiques dotés de charges nucléaires. Il faut en effet préciser que, dans les grandes lignes, la conception des missiles balistiques intercontinentaux et celle des lanceurs spatiaux étaient identiques. Le système de guidage, la nature de la charge emportée, et la présence d’un étage supplémentaire d...

Auteur

Olivier Huwart : doctorant en histoire, il est spécialisé dans la récupération de la technologie allemande par la France en 1945. Il est l’auteur de plusieurs articles, dont « Du V2 à Véronique : les premières recherches spatiales militaires françaises », et « 1943-1947 : l’industrie allemande d’armement » publiés dans la Revue historique des armées.

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search