Version classiqueVersion mobile

Armement et ve République

 | 
Maurice Vaïsse

II. Les vecteurs

La construction du Redoutable

Jean Touffait

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au début du mois de juillet dernier, le Redoutable, notre premier sous-marin nucléaire lance-engins, était installé dans une forme aménagée à l’extrémité de l’ancienne gare maritime de Cherbourg. Sa visite sera un des must dans la future Cité de la mer que les autorités locales ont entrepris de développer sur ce site.

C’est donc une fin très honorable pour le sous-marin, revenu à Cherbourg au début des années 1990 après vingt ans de service, ayant passé dix ans en plongée, effectué 58 patrouilles et parcouru dans les océans plus de trois fois la distance de la terre à la lune, sans que son activité ne soit marquée par un incident majeur entraînant l’interruption d’une de ses patrouilles.

Avec le recul que donnent aujourd’hui les trente années écoulées depuis la mise en service du Redoutable, il est donc possible d’affirmer sans risque que, du point de vue technique et opérationnel, sa construction a été un indéniable succès des années 1960. Quelles sont les raisons principales de ce s...

Auteur

Jean Touffait : ancien polytechnicien, il opta ensuite pour le génie maritime. En 1950, il suivit les travaux d’armement des sous-marins. De 1959 à 1971, il fut à la section sous-marins du STCAN où il participa au programme du Gymnote et du Redoutable. En 1972, il fut nommé MOP Coelacanthe et, en 1976, il devint directeur des constructions navales de la DGA. Il finit sa carrière en 1984 comme inspecteur général de l’armement.

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search