Version classiqueVersion mobile

Armement et ve République

 | 
Maurice Vaïsse

II. Le cadre économique et financier

Le contexte économique et financier des deux premières lois de programme militaire

Christian Schmidt et Guy Vidal

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

INTRODUCTION : LES CONTRAINTES ET LES CHOIX

La décennie 1950 avait été marquée par une instabilité politique et économique. La politique militaire s’était, pour cette raison, limitée à faire face, tant bien que mal, aux besoins nés des opérations conduites en Indochine, puis en Algérie. La décennie 1960 représente à l’inverse une période de stabilité politique où la France retrouve progressivement une marge de liberté pour définir une politique militaire et où elle va pouvoir afficher clairement ses objectifs.

Avant de dessiner le cadre économique et financier de ce qui fut, selon le mot même du général de Gaulle, une « résurrection », on proposera une grille de lecture des contraintes que rencontre nécessairement toute politique militaire. Ces contraintes se manifestent à l’intersection de quatre logiques dont chacune impose ses propres limites :

  • première logique : la politique extérieure qui définit la place de la France dans le monde, son niveau souhaité d’indépendance, mais prend é...

Auteurs

Christian Schmidt : professeur à l’université Paris-Dauphine, il dirige le laboratoire d’économie et de sociologie des organisations de défense qu’il fonda en 1984. Il préside l’Association française des économistes de défense et l'IDEA qu’il créa en 1986. Il fait partie du comité de rédaction des principales revues internationales spécialisées dans ces domaines. Il publia en 1991 Penser la guerre, penser l’économie et travaille actuellement sur la restructuration des industries d’armement dans le monde ainsi que sur l’application de la théorie des jeux aux différents problèmes posés par ce secteur.

Guy Vidal : receveur général des finances honoraire, il effectua la majeure partie de sa carrière à la direction du Budget, où il a été affecté à sa sortie de l’École nationale d’administration. Conseiller technique du ministre de l’Économie et des Finances en 1965-1966, directeur adjoint du cabinet du ministre en 1974-1975, il fut successivement directeur général des Douanes et directeur du Budget. Depuis 1982, il enseigne à Paris-Dauphine, où il dirige un séminaire de recherche sur le thème des politiques budgétaires comparées.

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search