Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Pour une hybridation entre arts et sciences sociales

 | 
Boris Grésillon

Remerciements

Texte intégral

1Au-delà de l’aventure scientifique, cet essai a aussi représenté une aventure éditoriale, riche en rebondissements et en déconvenues. En effet, je ne pouvais pas imaginer que les maisons d’édition étaient devenues aussi frileuses en ce qui concerne les livres de sciences humaines et sociales. Mais « patience et longueur de temps » ont fini par payer. Que la directrice de CNRS Éditions Blandine Genthon soit remerciée pour m’avoir fait confiance ainsi que Nathalie Petitjean et Louise Bernard pour avoir relu et amélioré le manuscrit grâce à leur œil expert.

2Une dernière chose, essentielle, pour finir. Ce livre n’aurait pas été possible si je n’avais pas eu la chance de bénéficier pendant deux ans et demi (de fin 2016 à début 2019) d’une bourse de recherche de la fondation Alexander-von-Humboldt, si je n’avais pas été détaché de mon université (Aix-Marseille) et si je n’avais pas été dégagé, pendant cette période, de toute charge d’enseignement et de toute contrainte administrative. Béni soit Alexander von Humboldt, ce géographe universel dont nous fêtons en 2019 les 250 ans ! Sensible à ses écrits et inspiré par ses positions, j’ai tenté moi aussi de m’abstraire des barrières nationales, culturelles, linguistiques et disciplinaires et de partir à la découverte de terres inconnues, même si dans mon cas il ne s’agit que de terres intellectuelles. Ce voyage n’aurait pas été possible sans les deux institutions qui m’ont accueilli en leur sein pendant toute cette période en tant que chercheur associé, d’une part le Centre Marc Bloch de Berlin, centre de recherches franco-allemand en sciences sociales, et d’autre part l’équipe des géographes culturels de l’Université Humboldt réunie autour de la professeure Ilse Helbrecht. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés.

© CNRS Éditions, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter