Version classiqueVersion mobile

Naturaliser la phénoménologie

 | 
Jean Petitot
, 
Jean-Michel Roy
, 
Bernard Pachoud
, 
et al.

Préface à l’édition française

Bernard Pachoud et Jean Petitot
Traduction de Jean-Michel Roy

Texte intégral

1Ce livre est la version française de l’ouvrage Naturalizing Phenomenology : Issues in Conteniporary Phenomenology and Cognitive Science, paru en décembre 1999 à Stanford University Press. Il s’efforce d’analyser dans quelle mesure, et le cas échéant de quelles manières au juste, le courant de pensée complexe issu de l’entreprise phénoménologique initiée par le philosophe Edmund Husserl peut contribuer à l’effort contemporain de constitution d’une théorie scientifique des phénomènes cognitifs qui, depuis le milieu du siècle dernier, a connu un profond renouvellement en même temps qu’un formidable développement.

2Depuis sa parution, l’importance de cette question de la pertinence cognitive de la phénoménologie husserlienne n’a cessé de croître, à mesure que certaines limitations et difficultés des idées maîtresses qui ont guidé les premières étapes de la révolution cognitive sont apparues avec plus de netteté. Ainsi que l’explique le chapitre introductif de l’ouvrage, elle trouve en outre un écho direct dans la revendication d’une investigation phénoménologique de la conscience phénoménale qui émane de plusieurs théoriciens contemporains de la cognition, pourtant complètement éloignés de la tradition husserlienne.

3Malgré le rythme soutenu que connaît fréquemment aujourd’hui l’évolution des idées scientifiques, y compris dans le domaine cognitif, il nous semble donc qu’il n’a rien perdu de son actualité, tout au contraire.

4Nous nous réjouissons d’autant plus de sa parution en français, que c’est là la langue originelle d’une grande partie des auteurs qu’il rassemble et qu’un colloque tenu à Bordeaux en 1995 joua un rôle décisif dans sa naissance. Nous sommes reconnaissants à Dominique Wolton de lui avoir réservé un accueil chaleureux dans sa collection Communications, et à Jean-Michel Besnier pour l’aide décisive qu’il a bien voulu nous apporter. Nous tenons également à renouveler en cette occasion nos remerciements aux diverses institutions qui ont rendu le colloque de 1995 possible, en particulier le ministère de la Recherche, le ministère des Affaires étrangères, la Direction Générale du CNRS et le capcMusée d’art contemporain de Bordeaux.

5Ce n’est pas sans tristesse pourtant que nous le voyons paraître. Car nous ne parlons plus qu’à trois voix. Celle de Francisco s’est tue le 28 mai 2001, au terme d’une longue et insidieuse maladie. C’est peu dire que sa disparition nous a désemparés. Il fut dans cette entreprise non seulement un collègue aux ressources toujours étonnantes, non seulement un ami qui savait apaiser les doutes, mais un compagnon d’aventure, audacieux, vif et tenace. Le livre lui doit beaucoup, et nous lui dédions avec émotion cette version rédigée dans la langue du pays où il avait choisi de trouver refuge.

6Nous sommes particulièrement redevables aussi à ceux qui ont bien voulu participer à la tâche ingrate et délicate de le traduire : Cédric Brun, Mathieu Magnaudet, Jean-Luc Petit et David Rudrauf. Notre gratitude va enfin à Amy Cohen, à qui Francisco Varela a confié la gestion de son œuvre, pour l’infatigable gentillesse avec laquelle elle s’acquitte de sa tâche et nous a aidés à surmonter certaines difficultés éditoriales.

7Traductions :

8La traduction des textes qui n’a pu être assurée par leur auteur a été réalisée par :

9Cédric Brun (Chapitre 15)

10Mathieu Magnaudet (Chapitres 7 & 12)

11Bernard Pachoud (Chapitres 1 & 4)

12Jean-Luc Petit (Chapitre 14)

13Jean Petitot (Chapitre 11)

14Jean-Michel Roy (Avant-propos, Essai introductif)

15David Rudrauf (Chapitre 8)

16La coordination de l’ensemble a été assurée par B. Pachoud et J.-M. Roy.

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search