Version classiqueVersion mobile

L’homme et sa diversité

 | 
Anne-Marie Guihard-Costa
, 
Gilles Boetsch
, 
Alain Froment

Recherches en anthropologie démographique : le cas de populations restreintes

Gilles Boëtsch, Marie-Hélène Cazes, Priscilla Duboz et Joëlle Robert-Lamblin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour comprendre l’évolution des populations humaines récentes, l’anthropologie biologique s’est donnée un nouvel outil en croisant les concepts de la démographie avec ceux de la génétique des populations. Mais son apport le plus performant est sans doute l’introduction systématique de l’étude de l’influence des facteurs culturels et sociaux dans cette dynamique depuis les années 80. C’est cette double interface entre démographie et génétique d’une part et entre processus démogénétique et facteurs culturels d’autre part, qui a permis de construire un nouveau champ disciplinaire : l’anthropologie démographique (Howell, 1986). L’anthropologie démographique se rapproche beaucoup de l’écologie humaine qui construit des modèles associant la dynamique populationnelle aux ressources du milieu et à ses changements. La particularité de ces deux champs du savoir (anthropologie démographique et écologie humaine) est la possibilité de travailler sur des objets d’étude localisés dans le temps ou ...

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search