Version classiqueVersion mobile

La télévision des Trente Glorieuses

 | 
Évelyne Cohen
, 
Marie-Françoise Lévy

Troisième partie. Rituels, formes et langages

Draper le petit écran de noir. Les funérailles nationales à la télévision française

1945-1974

Avner Ben-Amos
Traduction de Béatrice Hadjès

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

LE RITE À LA TÉLÉVISION

Le genre du rite télévisé est un genre à part. La diffusion d’un rite civique à la télévision appartient au corpus des émissions qui ne relèvent pas de la fiction, mais il est difficile de faire la comparaison avec une simple nouvelle ou avec un documentaire. Alors que la plupart des nouvelles et des documentaires présentent le « vrai réel » cadré et raconté par la télévision, le rite a un script qui lui est propre, une structure et une signification particulières, représentées sur le petit écran. Toute analyse des rites à la télévision doit par conséquent examiner la nature unique du rite, comme événement public qui a le plus souvent lieu dans des rues, des places ou des bâtiments publics, ainsi que la façon dont on le montre à la télévision.

Un rite est un événement formel, répétitif, qui prend place dans un temps et un espace particuliers, dissociés des activités du monde de tous les jours. Les rites ont deux aspects, tous deux importants pour notre étude : ...

Auteur

Historien, professeur à l’École d’éducation, université de Tel-Aviv. S’intéresse à l’histoire de la mémoire collective et de la culture visuelle en France et en Israël. Auteur, entre autres, de « Les funérailles de Victor Hugo : Apothéose de l’événement spectacle », in Pierre Nora (dir.), Les lieux de mémoire, vol. I, La République, Gallimard, 1984, pp. 473-522 ; Funerals, Politics, and Memory in Modern France, 1789-1996, Oxford, Oxford University Press, 2000 ; « Une Politique sioniste de la mémoire ? Les fêtes commémoratives à l’école publique israélienne », Mouvements, vol. 33-34, 2004, pp. 36-42, (avec I. Bet-El).

Béatrice Hadjès (Traducteur)

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search