Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

De Bonaparte à Balfour

 | 
Ran Aaronsohn
, 
Dominique Trimbur

Initiatives économiques et sociales

Les commerçants français en Palestine pendant la période ottomane (1842-1914)

Frédérique Schillo

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si les relations économiques entre la France et l’Empire ottoman ont fait l’objet d’études approfondies, notamment par Jacques Thobie dans sa thèse consacrée à l’impérialisme français1, restait encore à se pencher sur un acteur essentiel, mais méconnu, du jeu commercial : le commerçant français résidant en Palestine. Qu’il ait été un véritable trait d’union entre les entreprises de métropole et le territoire palestinien ou un simple représentant de la nation française à l’étranger, le Français qui pratiquait le commerce en Palestine ne peut être détaché du vaste champ économique franco-palestinien.

Précisons tout d’abord que le terme même de Palestine ne correspond aucunement à une réalité administrative de l’époque et recoupe, pour plus de facilité, le territoire contenu dans les frontières actuelles de l’État hébreu. De même, il faut souligner que le classement typologique classique qui veut que l’on différencie l’artisan du boutiquier, du négociant, de l’agriculteur et de l’indust...

Auteur

A effectué un DEA sur la présence française en Palestine de 1842 à 1914 à partir notamment des archives diplomatiques de Nantes et des papiers du Crédit lyonnais. Se fondant sur des archives inédites du Quai d’Orsay, elle a publié en 1997 un ouvrage intitulé La France et la création de l’État d’Israël, 18 février 1947-11 mais 1949 (Paris).

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540