Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

De Bonaparte à Balfour

 | 
Ran Aaronsohn
, 
Dominique Trimbur

Initiatives économiques et sociales

Le développement du réseau hospitalier en Palestine

Norbert Schwake
Traduction de Mireille Loubet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’histoire des hôpitaux en Palestine reflète, depuis son origine, celle des jeux et influences politiques ou politico-religieuses1.

Le plus célèbre hôpital de Jérusalem, celui des Hospitaliers de Saint-Jean – archétype des hôpitaux de l’Europe et du monde moderne – n’est pas pris en considération dans cette communication, car il fut fondé il y a neuf cents ans, soit sept cents ans exactement, avant la période dont nous traitons.

Cependant, la déplorable fin de l’Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem est étroitement liée à l’histoire moderne de la Palestine et au caractère de cette histoire débutant, en fait, avec Napoléon Bonaparte et la croisade qu’il mena pour la Révolution française en Égypte et en Palestine. L’armée française, en route vers les côtes de la Méditerranée orientale, commença par porter un coup de grâce à l’histoire médiévale de la Terre sainte en pillant Malte et anéantissant l’Ordre de Saint-Jean.

La réaction britannique ne se fit pas attendre et la flott...

Auteur

Né en 1939 à Emmerich am Rhein, Allemagne. Débute en 1959 des études de théologie catholique, d’abord à Münster, puis à Beit Jala. Il obtient en 1969 une licence d’études bibliques à Rome. Entreprend en 1971 des études de médecine, d’abord à Strasbourg, puis à Münster. Il vit depuis 1979 en Israël et y travaille comme médecin.

Mireille Loubet (Traducteur)

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540