Version classiqueVersion mobile

La nouvelle sociologie chinoise

 | 
Laurence Roulleau-Berger
, 
Yuhua Guo
, 
Peilin Li
, 
et al.

Deuxième partie. Urbanisation, inégalités et mobilisations collectives

Chapitre 8. Vers les droits du citoyen : la défense des droits des propriétaires comme mouvement citoyen dans la Chine contemporaine

Shen Yuan

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

INTRODUCTION : DÉVELOPPEMENT DE LA CHINE NOUVELLE ET « PRODUCTION DE LA SOCIÉTÉ »

Observé dans ses grandes lignes et sur la longue durée, le développement de la Chine nouvelle possède un rythme propre1. Pendant les trois premières décennies après la fondation de la République populaire de Chine, c’est-à-dire entre 1949 et 1979, a été élaboré avec succès un système totalitaire typique, dont la caractéristique fondamentale était l’appropriation de l’économie et de la société par l’État. En s’appuyant sur ce régime, la Chine nouvelle, dans un contexte de pénurie des ressources après la guerre, a pu établir, en peu de temps, les bases initiales de l’industrialisation et de la modernisation. De 1979 jusqu’à aujourd’hui, le développement de la Chine a traversé une seconde période qui se caractérise par la réforme du système économique, c’est-à-dire la tentative de dégager l’économie de l’emprise de l’État, et la réorganisation de cette économie selon le principe de la régulation par le sys...

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search