Version classiqueVersion mobile

La nouvelle sociologie chinoise

 | 
Laurence Roulleau-Berger
, 
Yuhua Guo
, 
Peilin Li
, 
et al.

Première partie. Société de marché et transition sociale

Chapitre premier. Sociologie de la transition et nouvelles perspectives théoriques

Sun Liping

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

TRANSITION SOCIALE ET NOUVELLES PERSPECTIVES SUR LE DÉVELOPPEMENT DES CONNAISSANCES SOCIOLOGIQUES

Dans l’article intitulé « Transformations sociales : un nouvel enjeu pour la sociologie du développement » (Sun Liping, 2007), j’ai avancé l’idée qu’il existait deux principales traditions scientifiques dans la sociologie classique du développement :

  • la théorie de la modernisation ayant pour objet les pays développés.
  • la théorie du développement qui s’appuie sur les modèles de l’Amérique latine, de l’Afrique et de l’Asie du Sud-Est.

Ces deux traditions constituent le principal cadre théorique de la sociologie du développement, mais elles en limitent le champ. Les transitions des pays socialistes (dont la Chine, l’ancienne URSS et l’Europe de l’Est) signifient des processus de changement social totalement différents des deux types précédents, notamment en termes de contenus et de caractéristiques. Elles apportent à la sociologie du développement une série de nouveaux objets qui élargissent s...

Auteur

Professeur de sociologie, Département de sociologie de l’Université de Tsinghua (Pékin).

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search