Version classiqueVersion mobile

La communication, point aveugle du métier de chercheur

 | 
Éric Dacheux
, 
Élise Aspord

Bibliographie indicative

Texte intégral

Amzallag N., La réforme du vrai, enquête sur les sources de la modernité, Paris, Éditions Charles Léopold Mayer, 2010.

Bachelard G. (1938), La formation de l’esprit scientifique, Paris, Vrin, 1980.

Besnier J.-M., Les théories de la connaissance, Paris, Flammarion, 1996.

Castoriadis C., L’institution imaginaire de la société, Paris, Seuil, 1975.

Caraça J., Science et communication, Paris, PUF, 1999.

Comte A. (1830), Cours de philosophie positive, 2 T., Paris, Hermann, 1975.

Corcuff P., Où est passé la critique sociale : penser le global au croisement des savoirs, Paris, La découverte, 2012.

Dilthey W. (1910), L’édification du monde historique dans les sciences de l’esprit, Paris, Cerf, 1988.

Feyerabend P., Contre la méthode : l’anarchisme méthodologique, Seuil, Paris, 1979.

Habermas J., La technique et la science comme idéologie, Paris, Gallimard, 1973.

Hermès, No 21, Sciences et médias, Paris, CNRS Éditions, 1997.

Kuhn T., La structure des révolutions scientifiques, Paris, Flammarion, 1962.

Latour B., La science en action, Paris, La découverte, 1989.

Morin E., La méthode, 6, Éthique, Paris, Seuil, 2004.

Popper K., (1934), Logique de la découverte scientifique, Paris, Payot, 1973.

Wolton D., Il faut sauver la communication, Paris, Flammarion, 2005.

© CNRS Éditions, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search