Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

De Balfour à Ben Gourion

 | 
Ran Aaronsohn
, 
Dominique Trimbur

Influences et regards extérieurs

L’Université hébraïque et les puissances européennes dans l’entre-deux-guerres

Dominique Trimbur

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« ... Passer au filtre de l’esprit juif le meilleur de la culture de nombreux peuples et de nombreuses langues »*

À l’instar de l’historiographie du sionisme, l’Université hébraïque de Jérusalem a longtemps été définie isolément, comprise seulement à l’intérieur du mouvement sioniste. Institution phare du projet de Herzl (elle figure parmi les réalisations les plus utopiques de son roman Altneulan1), elle a en effet longtemps été entendue comme une réalisation propre au sionisme, devant lui permettre de former ses propres élites. C’est particulièrement le cas lorsqu’il devient de plus en plus difficile aux Juifs de faire des études en Europe, en raison d’un antisémitisme ouvert ou larvé. C’est encore plus le cas lorsqu’il s’agit de créer un pôle culturel dans une région appelée à devenir un foyer national, en accueillant des personnes rejetées par leur pays de résidence2. Mais comme le sionisme en général, dont on reconnaît plus volontiers désormais les facettes influencées par l’étr...

Auteur

Dominique Trimbur est chercheur associé au Centre de recherche français de Jérusalem. Sa thèse sur les relations germano-israéliennes est parue en 2000 (De la Shoah à la réconciliation ? – La question des relations RFA/Israël [1949-1956], CNRS Éditions). Auteur de travaux sur les présences européennes en Palestine, il a co-dirigé De Bonaparte à Balfour – La France, l’Europe occidentale et la Palestine, 1799-1917 (CNRS Éditions, 2001). En 2002, il a co-édité Entre Rayonnement et réciprocité – Contributions à l’histoire de la diplomatie culturelle (Publications de la Sorbonne) et publié Une École française à Jérusalem (Mémoire dominicaine, V, Éd. du Cerf).
En 2004 est paru sous sa direction Des Européens au Levant – Entre politique, science et religion (xixexxe siècles), Munich, Oldenbourg, 2004 (Pariser Historische Sstudien 53).

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540