Version classiqueVersion mobile

De Balfour à Ben Gourion

 | 
Ran Aaronsohn
, 
Dominique Trimbur

L’empreinte de la puissance britannique

Le droit comme objet de conflit culturel anglo-français dans la Palestine mandataire*

Assaf Likhovski

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les sociétés coloniales ont souvent été le terrain de conflits entre les puissances occidentales colonisatrices et les populations locales. Dans la Palestine mandataire, plus que dans de nombreuses autres sociétés coloniales, le conflit entre les différentes cultures est aigu. Cela est dû au fait que, outre les confrontations culturelles habituelles entre les colonisateurs et les indigènes, les Britanniques, les Juifs et les Arabes de Palestine connaissent tous à ce moment un processus rapide de transformation identitaire. Ces trois groupes sont activement engagés dans une redéfinition de leur identité et de leur affiliation culturelle. Les hommes politiques arabes cherchent à créer une nouvelle notion d’identité séculaire à la suite de la chute de l’Empire ottoman. Les Juifs sionistes sont occupés à créer un nouvel être « hébraïque », purgé des marques distinctives de l’exil juif, et même les autorités anglaises sont absorbées dans le réexamen des fondements de l’impérialisme brita...

Auteur

Assaf Likhovski est professeur associé à la faculté de droit de l’université de Tel-Aviv, où il enseigne l’histoire du droit, le droit comparé, la philosophie du droit et le droit fiscal. Ses champs de recherche incluent l’histoire juridique de la Palestine mandataire et d’Israël, l’histoire intellectuelle du droit européen et américain, et l’histoire de la fiscalité.
Il a publié des articles en hébreu, en anglais et en allemand sur l’histoire juridique de la Palestine mandataire et d’Israël, traitant du droit jurisprudentiel de la Cour suprême israélienne, sur l’histoire de l’enseignement du droit, l’interaction entre le nationalisme et le droit dans les communautés juive et arabe en Palestine, la périodisation de l’histoire juridique israélienne et la création d’une culture de paiement de l’impôt en Israël dans les années 1950. Il a également écrit une série d’articles sur le droit pré-moderne et moderne anglais et américain, qui analysent la rhétorique des courts américaines du xixe siècle, la contribution du protestantisme à la rationalisation du droit moderne, les origines intellectuelles de la pensée légale continentale et américaine de la fin du xixe siècle, ainsi que l’histoire de certains cas d’évasion fiscale en Grande-Bretagne et aux États-Unis.
A. Likhovski est le co-éditeur du premier recueil d’essais sur l’histoire juridique de la Palestine et d’Israël au xxe siècle, The History of Law in a Multi-Cultural Society : Israel 1917-1967 (Dartmouth, Ashgate Press, 2002). Il est également l’auteur d’un ouvrage sur l’histoire juridique de la Palestine britannique, Law and Identity in Mandate Palestine, qui explique comment les Britanniques, les Juifs et les Arabes ont utilisé le droit afin de définir leurs propres identités. Ce livre est à paraître au printemps 2006, publié par l’American Society for Legal History et University of North Carolina Press.

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search