Version classiqueVersion mobile

Le Journal de Franz Kafka

 | 
Florence Bancaud

Cinquième partie. Le Journal ou l'avant-texte de l'œuvre

Chapitre II. La genèse des types kafkéens

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les figures masculines

Le personnage masculin est la figure dominante chez Kafka. Il suffit d’évoquer les trois protagonistes de ses romans, Karl Rossmann, Josef K. et K, ou les figures centrales de ses récits, Oscar M., Edouard Raban, Georges Bendemann, Grégoire Samsa, le voyageur de La Colonie pénitentiaire ou encore le jeûneur d’Un champion de jeûne. Néanmoins, il nous faut distinguer les personnages d’hommes actifs, insérés dans la société, des figures masculines passives, solitaires ou marginalisées.

L’homme actif

Le père

Dans le Journal, le père est une figure centrale, affublée de caractéristiques toujours semblables qui le portent à une dimension mythique. Ce qui apparaît d’emblée dans la première entrée des carnets consacrée à ce thème, est l’autorité de cette figure, incarnée ici par le propre père du diariste :

Tout le personnel de mon père a voulu le quitter. Grâce à ses bonnes paroles et à sa cordialité [...], son expérience et son intelligence, il parvient à les regagner pr...

© CNRS Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search