Version classiqueVersion mobile

Le Journal de Franz Kafka

 | 
Florence Bancaud

Quatrième partie. Le Journal de Kafka, atelier de l'écrivain

Chapitre III. Le Journal ou l’art de la variation

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si Kafka s’essaie dans son Journal à tous les genres existants, c’est qu’il s’y attache à exploiter tous les modes d’écriture, du mode lyrique au mode dramatique et épique. Relèvent du mode lyrique les monologues intérieurs où Kafka s’analyse où se mêlent dans le monologue intérieur discours et expression d’une pensée isolée et proprement subjective1, élaborant ses propres références spatio-temporelles et tournant toujours autour de thèmes précis et sans cesse réitérés.

Au mode épique se rattachent deux types de notations du Journal : les portraits et les descriptions, qui se caractérisent par la progression dramatique d’événements cohérents du point de vue de la forme et du sens. Comme tout récit, ils peuvent être lus pour eux-mêmes, puisqu’ils contribuent à élaborer un sens, à camper un décor, à raconter une histoire, qu’il s’agisse de descriptions de personnes ou de faits.

Enfin relèvent du mode dramatique les nombreux dialogues qui parcourent le Journal et où, comme dans toute for...

© CNRS Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search