Versione classicaVersione mobile

L'alimentation demain

 | 
Gilles Fumey

L’Asie monte en puissance

Nicolas Baumert

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Il n’est plus de grande capitale du monde en réseaux, du Nouveau Monde, de la vieille Europe, de l’Afrique ou du Moyen-Orient qui n’ait son cortège de restaurants « asiatiques ». Les guillemets s’imposent tant cette cuisine se décline de manière si diverse, des food-court* des centres commerciaux qui délivrent leurs plats insipides, nems, sushis, riz cantonais ou canards laqués on ne sait trop comment, jusqu’aux restaurants gastronomiques de haut niveau, chinois ou japonais le plus souvent, qui offrent une expérience et un dépaysement certain, moyennant toujours une adaptation aux réalités locales. Si l’Amérique, parangon après l’Europe coloniale de la modernité alimentaire, du repas rapide, libre et déstructuré adapté au monde urbain, tend à s’essouffler et voit ici et là ses emblématiques chaînes de fast-food céder du terrain, humblement mais sûrement, l’Asie qui a connu très tôt la civilisation, la ville et les hautes densités humaines, étend son soft-power culinaire à l’ensemble...

Autore

Maître de conférences à l’Université de Nagoya (Japon). Docteur en géographie (Université Paris-Sorbonne), spécialiste de la géographie culturelle et historique du Japon, il est aussi chercheur associé à la Maison franco-japonaise et au laboratoire Espaces, Nature et Culture (UMR 8185 CNRS). Ses recherches portent en particulier sur l’alimentation et les boissons en replaçant leurs pratiques dans des perspectives géoculturelles et identitaires. Il a obtenu en 2011 le prix Shibusawa-Claudel pour ses travaux sur l’histoire et la géographie du saké : « Le saké, une exception japonaise » (PUR, PUFR, 2011).

© CNRS Éditions, 2016

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search