Version classiqueVersion mobile

La communication environnementale

 | 
Thierry Libaert

Quatre questions à Dominique Wolton

Entretien avec Thierry Libaert, 10 juillet 2016

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Thierry Libaert : Comment percevez-vous la place de la communication environnementale par rapport à l’ensemble de la communication sur le développement durable ?

Dominique Wolton : La communication environnementale est la plus facile d’accès parce que l’on voit bien ce dont il est question : l’écologie, la nature, la faune et la flore, c’est concret, visible. Chacun a un rapport à la nature, c’est le point d’entrée. Pour le développement durable, c’est plus compliqué, car cela fait appel aux rapports Nord-Sud, aux inégalités entre puissances, à l’économie capitaliste, à la capacité ou l’incapacité à agir, au fait que l’on n’a pas beaucoup d’illusions sur le développement durable. D’ailleurs on ne sait même pas ce que cela veut dire. Dans la conscience collective, le développement durable est un objectif politique ou une idéologie, mais pas quelque chose qui mobilise facilement. Par contre l’écologie, l’environnement, c’est tangible, donc c’est sans doute pour cela que l’écologie occu...

© CNRS Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search