Version classiqueVersion mobile

La communication environnementale

 | 
Thierry Libaert

Permanences et mutations dans la mise en récit médiatique du changement climatique

Ferenc Fodor et Valérie Brunetière

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au début des années 2000, le changement climatique est une réalité constatée et commentée dans les médias : le ton assertif, déclaratif et également dysphorique est majoritaire dans les journaux, les discours climatosceptiques sont, eux, très minoritaires (Fodor et Brunetière, 2011). Les discours sont souvent dramatisants et le changement climatique, phénomène global et avéré, est présenté comme d’origine anthropique mettant en cause les modes de vie et de production traditionnels. L’inéluctabilité du phénomène et l’importance d’actions nationales, européennes et internationales sont des éléments évoqués de façon récurrente dans les médias. L’analyse de l’évolution des thématiques montre que nous passons, pendant la première décennie du siècle, des interrogations sur les causes à celles sur les conséquences des bouleversements climatiques et les moyens pour lutter contre ce phénomène (Fodor, 2010).

Dans le présent article, nous nous intéressons à l’évolution des représentations socio...

Auteurs

Docteur habilité en linguistique et sémiologie. Il travaille sur les représentations socio-discursives de problématiques environnementales et sociopolitiques. Chercheur-expert et chef d’un projet pluridisciplinaire en sciences humaines et sociales sur les risques sociétaux (projet VERSO) à EDF R & D-GRETS, responsable scientifique d’un partenariat avec le CERI-Sciences Po, il est aussi expert associé au CERI-Sciences Po Paris et chercheur associé au laboratoire LASCO de l’Institut Mines-Télécom.

Professeure en sciences du langage à l’Université Paris Descartes et travaille, au sein de l’équipe PHILéPOL (EA 4569 – Philosophie, Épistémologie, Politique), sur des problématiques actuelles (changement climatique, crises alimentaires) mobilisant l’analyse du langage dans les discours médiatiques.

© CNRS Éditions, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search