Version classiqueVersion mobile

Lucien Lévy-Bruhl

 | 
Frédéric Keck

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le rapport entre la philosophie et l’anthropologie peut être établi de deux façons : ou bien le raisonnement philosophique prend la forme d’un discours sur l’homme dans une anthropologie a priori, l’homme prenant la place de Dieu comme fondement du savoir, ou bien l’activité philosophique se voit mise au défi d’une pratique de pensée constituée à l’extérieur d’elle, qui la conduit à produire de nouveaux concepts et de nouveaux objets, au risque de voir sa portée philosophique mise en question tout autant que sa scientificité. Nous avons voulu, à travers une lecture de l’œuvre de Lucien Lévy-Bruhl, explorer les risques et les bénéfices de la deuxième relation. Cette œuvre effectue un geste plus ample que le seul passage de la philosophie à l’anthropologie, tel qu’une rapide considération bibliographique permet de le saisir. Sous le thème général de la « mentalité primitive », repérable dès les premiers articles sur l’anthropologie évolutionniste, s’est dessinée une réflexion plus sin...

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search