Version classiqueVersion mobile

Lucien Lévy-Bruhl

 | 
Frédéric Keck

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Contradiction est une mauvaise marque de vérité ;
plusieurs choses certaines sont contredites ;
plusieurs fausses passent sans contradiction. »
B. Pascal, Pensées, Br. 384, La. 177

Le nom de Lucien Lévy-Bruhl reste attaché à la notion de « mentalité primitive », inscrite dans le titre de son ouvrage majeur publié en 1922, et dont il a légué les ambiguïtés à l’anthropologie historique des modes de penser. Il y a pour nous aujourd’hui quelque chose de suspect dans la démarche d’un savant européen, formé dans la rationalité occidentale, visant à comprendre les « sociétés primitives », même s’il visait à les défendre contre des administrateurs coloniaux qui, faute de partager leur vision du monde, les exploitaient aveuglément1. Plus profondément, c’est l’idée même de « mentalité » qui est contestable, en ce qu’elle enferme les individus dans des modes de penser collectifs ou des systèmes de croyance symboliquement clos, ignorant ainsi la part de scepticisme et d’ironie avec laquelle les i...

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search