Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Ville, architecture et communication

 | 
Thierry Paquot

Michel Ragon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Critique d’art (il est proche du mouvement Cobra), historien de la littérature prolétarienne d’Henri Poulaille, critique d’architecture des années 1950 à la fin des années 1970, éditeur, autodidacte ayant soutenu une thèse à la Sorbonne et enseigné à l’École nationale supérieure des Arts décoratifs de 1972 à 1982, Michel Ragon, né en 1924, se consacre à la littérature après le succès de L’Accent de ma mère en 1980.
Impossible d’évoquer la communication sur la ville et l’architecture, sans s’attarder sur le rôle majeur de Michel Ragon : il publie en 1958 le Livre de l’architecture moderne, rédigé en 1957, l’année de sa rencontre avec Le Corbusier, et de nombreux articles dans la revue Cimaise, où il met l’accent sur le langage formel, sur les matériaux, les qualités techniques d’une nouvelle génération d’architecture française (Marcel Lods, Jean Balladur, Bernard Zehrfuss), enfin sur l’intégration des arts. Il atteint un plublic plus large en publiant dans Arts de mars 1961 à février ...

© CNRS Éditions, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540