Version classiqueVersion mobile

Politiques sécuritaires et surveillance numérique

 | 
Pierre-Antoine Chardel

L’extension des fichiers de sécurité publique

Pierre Piazza

Note de l’éditeur

Revue Hermès no 53, Traçabilité et réseaux, 2009

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour mesurer l’impact des fichiers de sécurité sur nos libertés, il faut d’abord les resituer dans la longue histoire du fichage. Il faut ensuite examiner de près leurs conditions de réalisation, pour évaluer – en amont de toute position de principe – leur fonctionnement réel. On s’aperçoit alors que l’évolution des logiques du fichage à des fins de sécurité soulève bien des questions, en termes d’organisation et de contrôle. L’accumulation effrénée des données individuelles produit en effet de nombreux dysfonctionnements. Les modifications successives du dispositif judiciaire en matière de constitution ou d’accès aux fichiers attestent par ailleurs un renforcement des pouvoirs de police qui fait question.

Une longue histoire

Les fichiers contenant des données à caractère personnel constitués par les services publics en charge des questions de sécurité sont une réalité ancienne. Parfois motivée par le souci de rendre toute une population « transparente » (Guillauté, 1749), leur élabor...

Auteur

Maître de conférences en science politique à l’Université de Cergy-Pontoise et membre du CESDIP/Laboratoire d’études juridiques et politiques (EA no 4458). Spécialiste de la socio-histoire des dispositifs étatiques d’identification et de leurs enjeux, il a publié de nombreux ouvrages et articles sur le bertillonnage, la dactyloscopie, les fichiers de police, l’encartement, la biométrie, les résistances au fichage, etc. Il a notamment dirigé deux ouvrages : Aux origines de la police scientifique. Alphonse Bertillon, précurseur de la science du crime (Karthala, 2011) ; L’identification biométrique. Champs, Acteurs, enjeux et controverses, en collaboration avec Ayse Ceyhan (Presses de la MSH, 2011).

© CNRS Éditions, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search