Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le corps dans tous ses états

 | 
Gilles Boetsch
, 
Dominique Chevé

Représentations du corps du malade

Le corps à l’épreuve du mal. Pour une lecture du corps épidémique au travers de l’iconographie picturale de la peste

Dominique Chevé et Gilles Boëtsch

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les temps d’épidémie s’offrent au regard anthropologique comme des temps d’exacerbation : de l’atteinte des corps, de la mortalité, des réactions et des comportements sociaux, des vécus de la maladie et du corps, de l’altérité. Une étude des représentations de la peste au travers d’œuvres picturales contribue à un savoir anthropologique sur le « corps épidémique ». En effet, si les maladies épidémiques ont contribué à « modeler l’espèce humaine » (Ruffié et Sournia, 1984), les œuvres artistiques mettant en scène la peste sont autant de fenêtres ouvertes sur quelques éléments et moments de ce modelage et de ses processus.

L’épidémie est, par essence, un phénomène collectif qui engage un pluriel des êtres physiques et sociaux. Ainsi, ce qui est donné à voir dans les tableaux de peste, c’est un corps d’épidémie réunissant : corps malades, agonisants, cadavres, mais aussi corps en relation aux autres corps menacés, encore sains, sujets et acteurs de l’épidémie (corps civil, politique et ...

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540