Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le corps dans tous ses états

 | 
Gilles Boetsch
, 
Dominique Chevé

Représentations du corps du malade

Du pluriel au singulier, du singulier au pluriel. Regards médicaux sur le corps malade en Indochine française, (1860-1939)

Laurence Monnais-Rousselot

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Passer de l’ignorance au savoir, c’est emprunter le chemin de l’acuité pour distinguer, nuancer. L’approche cognitive de la maladie et du malade par le médecin suit cette règle. Pour autant, est-ce reconnaître la différence et l’accepter surtout lorsqu’elle a pour toile de fond le cadre géographique et politique de l’Indochine française entre 1860 et 1939 ? Pour traduire cette approche, cet article s’articulera autour de trois axes principaux. Sans se vouloir chronologique, ce découpage veut illustrer la conversion que nous avons antérieurement mise en évidence dans le processus de médicalisation imposé par la France dans sa dépendance extrême-orientale. De fait, il reste difficile de segmenter précisément ce temps, voire d’affirmer que cette inflexion a eu lieu partout (en pays vietnamien, lao et khmer, en milieu urbanisé et rural), pour tous (administration sanitaire, médecins, patients), dans toutes les directions (préventives et curatives) et au même moment.

Certes, c’est bien un...

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540