Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le corps dans tous ses états

 | 
Gilles Boetsch
, 
Dominique Chevé

Apparence et construction du corps

L’« invention » du corps du colonisé à l’heure de l’apogée colonial

Pascal Blanchard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En France, la propagande coloniale « officielle » s’est attachée tardivement à tenir un discours par l’image sur le corps de l’« exotique » issu de son Empire. D’ailleurs, on peut même s’interroger sur l’existence proprement dite d’un regard officiel de l’Etat français sur le corps du colonisé. En tout premier lieu, replaçons cette problématique dans le contexte colonial d’alors. Pour les responsables politiques et administratifs de l’entreprise coloniale, cette question semble secondaire dans le discours officiel sur le colonisé qui s’élabore en image dans cette première partie du siècle, car ce qui domine alors, c’est l’appartenance à telle ou telle catégorie « raciale » de chaque population placée sous l’autorité de la France. Pour ces mêmes responsables, acteurs principaux de la propagande imagée diffusée en métropole, le corps de l’« indigène » n’appartient pas à l’imagerie produite à l’intention des Français, car cette question est depuis le xixe siècle du domaine des scientif...

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540