Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le corps dans tous ses états

 | 
Gilles Boetsch
, 
Dominique Chevé

Présentation : regards anthropologiques sur l’apparence et la construction des corps entre intégrité, altérité et atteinte

Gilles Boëtsch et Dominique Chevé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le regard que l’anthropologue porte sur les représentations du corps appelle des remarques liminaires. Tout d’abord, la réalité du corps comme objet du regard est, par nature, aussi ancienne que l’homme lui-même. Le corps – le sien propre ou le corps de l’autre – interroge. Parce qu’il s’agit d’un objet pluriel et polysémique, il intéresse l’anthropologie, d’une part, en raison de son statut d’objet dual, à la fois biologique et culturel, d’autre part, en rai son de la diversité de ses états. Ainsi, cette dualité bio-culturelle se retrouve dès les premières représentations par l’Occident du corps de l’étranger qui, tour à tour, fut monstrueux (Raleigh, 1599 ; Lafitau, 1724...), inquiétant et attirant (Boëtsch et Ferrié, 1993). Ceci illustre bien toute une diversité d’ex pressions de l’imaginaire que suggère aussi le changement de statut du corps, entre le xviiie siècle et le xixe siècle, changement s’exprimant dans les représentations des relations que le corps entretient avec l’ord...

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540