Version classiqueVersion mobile

Sacrifices en Islam

 | 
Pierre Bonte
, 
Anne-Marie Brisebarre
, 
Altan Gokalp

Deuxième partie. Sacrifice et cycle de vie

Chapitre 6. Sacrifices et deuils en Kabylie. Réflexions sur quelques éléments d’un système sacrificiel

Marie Virolle

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le « système sacrificiel »1, tel qu’on peut le dégager de l’observation des rituels en Kabylie – comme sans aucun doute dans l’ensemble du Maghreb rural, et dans bien d’autres régions où le sacrifice animal (voire végétal) est une forme dominante du rituel socio-sacral ou socio-religieux –, fonctionne selon plusieurs « registres », qui présentent parfois des similitudes quant aux sacrifices mis en œuvre et à la symbolique rituelle mais qui répondent à des nécessités différentes, tant sur le plan fonctionnel que sur celui de la réalisation de l’imaginaire collectif. Ces nécessités rituelles sont liées :

  • d’une part, à des référents temporels (par exemple calendaires), spatiaux (par exemple de frontières ou de fondation), sociaux (par exemple génériques) ;
  • d’autre part à deux notions principales : celle de commencement/charnière (prémices, inauguration, fin/début de cycle) et celle de réparation/restauration/consolidation (du corps individuel, du « corps » social ou collectif) ; cette se...

Auteur

Marie Virolle, chargée de recherche au CNRS, UPR 414 du CNRS « Langues et littératures orales arabo-berbères » et GDR 1565 du CNRS « Cultures musulmanes et pratiques identitaires ».

© CNRS Éditions, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search