Versión clásicaVersión móvil

Sacrifices en Islam

 | 
Pierre Bonte
, 
Anne-Marie Brisebarre
, 
Altan Gokalp

Transcriptions

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Les termes en arabe classique ont été transcrits en suivant les normes ci-dessous :

' hamza ḍâd

b bâ' ṭâ'

t tâ' ẓâ'

th thâ' c cayn

j jîm gh ghayn

h ḥâ' f fâ'

kh khâ' q qâf

d dâl k kâf

dh dhâl l lâm

r râ' m mîm

z zâ' n nûn

s sîn h hâ'

sh shîn w wâw

ṣâd y yâ'

a, i, u : voyelles brèves (parfois transcrites par e, i, ou, dans certaines citations).

â, î, û : voyelles longues.

, , , , correspondent aux formes emphatiques de s, d, t, z.

Par convention, on ne transcrit pas la hamza (') lorsqu’elle est en début de mot, mais seulement la voyelle à laquelle elle est associée.

De même, on ne transcrit pas le tâ' marbûṭa qui se trouve à la fin de certains mots arabes : le mot se termine alors par un « a », sauf en cas de liaison où il est transcrit « at » ; dans certaines citations on trouve ce tâ' transcrit par « h » (le mot se termine alors par « ah »).

L’article défini est transcrit par al, mais il est parfois transcrit de façon plus phonétique, en marquant son assimilation par la lettre qui suit : a...

© CNRS Éditions, 1999

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Esta publicación digital es el resultado de un proceso automático de reconocimiento óptico de caracteres.
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search