Version classiqueVersion mobile

Hollywood face à la censure

 | 
Olivier Caïra

Conclusion. La nostalgie du dialogue

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si l’on admet que l’état de la censure et de l’autorégulation d’une époque influe sur la qualité des œuvres, l’histoire d’Hollywood nous livre plusieurs enseignements :

  • Échec des théories évolutionnistes : La succession des dispositifs d’autorégulation ne reflète pas un affinement des instruments de contrôle qui aurait accompagné la maturation du médium. Notre travail montre au contraire que l’autorégulation ne procède pas d’un modèle unique, mais d’une configuration complexe d’acteurs, de ressources critiques et de moyens technologiques. Les contraintes se déplacent mais ne disparaissent pas.
  • Instabilité chronique des dispositifs : Un système d’autorégulation, aussi sophistiqué soit-il, ne suffit pas à englober toutes les problématiques d’acceptabilité. À chaque époque, il existe un aspect que le dispositif a ignoré : la montée du glamour dans la période 1915-1934, le Maccarthysme et l’irruption du cinéma adulte de 1934 à 1968, la question des groupes de pression et les risques liés ...

© CNRS Éditions, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search